Marchette pour enfant et nouveau-né – qu’est-ce ? faut-il l’utiliser ?

5 min

Marchette pour enfant et nouveau-né – qu’est-ce ? faut-il l’utiliser ?

Pendant de nombreuses années, les marchettes étaient considérées comme des engins qui aident les enfants à apprendre à marcher. Aujourd’hui, les spécialistes – les physiologistes et les orthopédistes – sont unanimes : les marchettes ne sont pas la bonne forme d’aide au développement de l’enfant, elles font plus de tort que de bien. Dans cet article, nous vous mettons en garde contre les effets néfastes des marchettes sur le développement de l’enfant et nous vous proposons une alternative saine 

 

Un marchette pour enfant – qu’est-ce que c’est ? 

 

Un marchette pour enfant est un engin sur roues destiné à aider les bébés à marcher et les protéger contre les chutes. Elle se compose de deux parties : un cadre avec des roues et un siège sur lequel on place l’enfant. Un bébé assis dans une marchette ne peut pas en sortir tout seul, cet engin est donc parfois aussi utilisé comme aide aux parents qui ont besoin d’une pause pour ne pas être obligés de suivre constamment leur bambin. Mais en réalité, les marchettes perturbent le bon développement de l’enfant et entraînent de nombreux défauts de posture 

 

À partir de quel âge l’enfant peut-il utiliser la marchette ? 

 

Existe-t-il un moment où vous pouvez sans danger offrir une marchette à votre enfant ? Les spécialistes pensent que non. À aucun stade du développement il n’est recommandé de soutenir le développement moteur de l’enfant avec cet engin. On peut cependant parfois trouver des informations disant qu’à partir d’un certain âge, la marchette ne sera plus aussi dangereuse pour les bambins. Certains indiquent le moment où le bébé rampe tout seul. D’autres prétendent que le plus tôt pour mettre l’enfant dans la marchette est le moment où il est capable de s’assoir. Et d’autres encore suggèrent que le temps de la marchette vient quand le bébé fait ses premiers pas indépendants. Mais convient-il alors de limiter l’expression naturelle des enfants avec un engin peu pratique ? La réponse semble évidente. 

 

Types de marchette 

 

Sur le marché, on trouve un grand nombre de types de marchettes pour enfants qui diffèrent entre elles principalement en terme de fonctions supplémentaires ou en degré de complexité. En général, on peut rencontrer des marchettes sur roues classiques, dans lesquelles l’enfant est assis et pousse de jambes pour se déplacer. Les roues pivotantes l’y aident. Mais il existe aussi des marchettes 3 en 1 qui ont à la fois une fonction de trotteur et de draisienne. Qu'il s'agisse d'une version multifonctionnelle ou classique, les marchettes pour enfants se différencient en termes d'accessoires. Beaucoup d'entre elles sont de petits centres de commandement avec de nombreux jouets interactifs qui brillent, jouent de la musique et encouragent à les appuyer. 

 

Avantage de la marchette pour l’enfant 

 

  Si nous le voulons absolument, nous pouvons essayer d’indiquer quelques avantages de la marchette que, toutefois nous ne recommandons pas. Avant tout, la marchette peut être pratique pour le parent qui a besoin de placer l’enfant dans un espace sécurisé. Mais les parcs pour bébés sont bien meilleurs à cet effet. On ne peut nier que certains enfants aiment utiliser les marchettes – en effet, grâce à elles, ils sont mobiles et ils peuvent parcourir rapidement d’assez longues distances.  

 

Inconvénients de la marchette pour enfant 

 

Contrairement aux avantages, la liste des inconvénients de la marchette pour enfants est longue. Tout d'abord, les marchettes ont un impact négatif sur le développement des enfants et retardent le développement des habiletés motrices et mentales – elles aggravent les défauts de posture, affectent négativement le développement des membres et perturbent le sens de l'équilibre. Vous trouverez plus d'informations sur ces problèmes dans la section « Les marchettes sont-elles recommandées pour les enfants ? ». Mais ce ne sont pas tous les inconvénients de cet engin. 

Les marchettes pour enfants peuvent donner aux parents un faux sentiment de sécurité. Certaines personnes les traitent comme des parcs pour bébés. C'est une très grosse erreur qui peut mal se terminer. Les enfants se déplacent très rapidement dans les marchettes, donc même lorsqu'ils sont sous surveillance, ils peuvent s'enfuir de façon inattendue. Chaque irrégularité du sol est un grand danger, sans parler des escaliers. Certains spécialistes prétendent que de nombreux accidents impliquant des enfants – tels que des brûlures ou des collisions – se sont produits pendant que l'enfant était dans la marchette.  

 

Un garçon de quelques années en t-shirt bleu, jean et chaussures sportives est assis sur un tricycle jaune de la marque Kinderkraft. Il porte un casque.

 

Caractéristiques d’une bonne marchette ?  

 

À quoi faire attention lors du choix d’une marchette ? Assurez-vous de vérifier si la marchette choisie possède des brevets et des certificats. Les marchettes, comme les autres engins destinés aux enfants, doivent répondre aux normes de sécurité, par exemple celles régies par le réglementation de l’Union Européenne. Assurez-vous aussi si le modèle qui vous intéresse possède un frein qui vous permet de bloquer la marchette pour que l’enfant ne puisse pas se déplacer.  

Il est également bon de choisir une marchette qui grandira avec l’enfant, c’est-à-dire qui aura la fonction de réglage de la hauteur – les bambins grandissent rapidement et grâce à cette option, elle deviendra trop petite un peu plus tard. Pour la même raison, il est aussi important que la marchette ait une large plage de poids.  

Les roues sont également importantes – il est préférable d’opter pour des roues en caoutchouc, car elles adhèrent bien au sol et ne le rayent pas. Les sièges, en revanche, devraient être en tissu pour ne pas provoquer de frottements. Le harnais devrait aussi être doux et en tissu – grâce à cela, vous éviterez de frotter la peau de l’enfant. 

 

Les marchettes sont-elles recommandées pour les enfants ? 

 

À la question de savoir si les marchettes sont recommandées pour les enfants, il ne peut y avoir qu’une seule réponse : certainement pas ! Pourquoi ? Car elles entraînent de nombreux troubles: aussi bien développementauxbiologiques que psychologiques. Dans une marchette, l’enfant apprend à marcher plus lentement et de manière incorrecte, sa colonne vertébrale est déformée, tout comme ses doigts et son bassin. Selon les kinésithérapeutes, la marchette développe aussi la peur de l’échec chez les enfants, la réticence à relever de nouveaux défis et un manque de confiance en ses propres capacités.  

Un enfant qui marche dans une marchette s’appuie sur ses doigts, et pas sur toute la surface de ses pieds. Le phénomène de la répulsion ne se produit pas, c’est-à-dire le roulement du pied du talon aux orteils, le pied ne fonctionne donc pas correctement. En conséquence, le bébé ne pratique pas le transfert du poids corporel d’une jambe à l’autre. C’est un moyen simple de déformer les pieds. 

Dans une marchette, le bambin n’exerce pas les bon muscles : ceux du bassin, des jambes et du torse qui sont responsables de la bonne posture de l’enfant. En même temps, il surcharge les parties du corps sur lesquels il ne devrait pas y avoir de pression – par exemple les doigts qui se déforment ou la colonne vertébrale, en particulier la région lombaire, ce qui la déforme, entraînant une hyperlordose 

Les kinésithérapeutes avertissent également que la marchette peut aussi provoquer des troubles psychologiques. En effet, l’enfant n’est pas capable d’évaluer correctement la distance ou de maintenir l’équilibre – car jusqu’à présent, la marchette le faisait pour lui. Il a peur de marcher tout seul parce qu’il n’a tout simplement pas appris à se protéger des chutes. Il hésite à marcher tout seul. En conséquence, un enfant qui a utilisé une marchette commence à faire ses premiers pas plus tard que les autres bambins, il est plus peureux, moins sûr de lui et, en plus, il est chargé de mauvaises habitudes posturales. 

 

Le trotteur – une alternative saine à la marchette  

 

Une alternative à la marchette, saine et favorisant le bon développement, est le trotteur. C’est un engin qui permet à l’enfant de rouler en se repoussant avec les deux jambes placées de part et d’autre du trotteur. L’enfant s’assoit sur cet engin et il maintient l’équilibre en tenant la poignée. Les bébés au trotteur ne sont pas enfermés, ils peuvent donc en descendre à tout moment et, quand il y sont assis, ils adoptent naturellement la bonne posture. Des exemples de tels engins sont nos deux jouets – CUTIE et 4TRIKE qui prennent la forme de draisiennes à trois roues, qui soutiennent le développement du sens de l’équilibre et qui préparent du point de vue de la motricité à rouler à vélo. Le deuxième modèle est un vélo 3 en 1 : il peut être à la fois une draisienne à trois roues, une draisienne à deux roues, mais aussi un vélo à trois roues avec pédales. Chacune de ces fonctions est liée à un stade différent du développement de l’enfant. 

 

 

Commentaires(0)

Votre commentaire: